E-mail
Les anémones.Roger MühlLes pins maritimes.Roger Mühl

Les maisons sous la neige.Roger Mühl
Agrandir l'image


Les maisons sous la neige.Roger Mühl



Poser une question sur ce produit

1961. Ce tableau «Maisons sous la neige », peint dans les environs de Belfort est le village de Montreux Château dans lequel Roger Mühl vécut et travailla une bonne dizaine d’années. Il est déjà représentatif de sa recherche à ne faire paraitre les perspectives que par la seule maitrise de l’emploi des couleurs et dans ce cas de figure : l’utilisation du  blanc.

 

Cet exercice est d'autant plus délicat que le maniement de ces blancs restitue toujours cette même uniformité sans pourtant ne jamais en avoir la même intensité.

La maitrise de cette utilisation des blancs réside dans l'atténuation de leur valeur par leur placement dans l'espace. Ainsi, cette technique crée une profondeur et un volume qui se mettent naturellement en évidence afin de devenir conformes à ce que nos yeux voient habituellement.

 

Au fur et à mesure de l’élaboration du sujet, la première habitation se trouve être mise en situation de  sujet principal et ensuite par l’effet du contraste de l’intensité de ce premier plan, les autres toitures s'estompent tout naturellement dans une perspective qui ne doit rien à des lignes de fuites classiques, telles que pratiquées lorsque l'on travaille sur un plan perspectif d’architecte.

 

Dans l’écriture, la palette des gris et des noirs redéfinit la valeur avec la position des blancs tandis que l'exécution des arbres fait le lien vertical de cet assemblage tout en à-plat.

 

Dans l’histoire de la palette des couleurs utilisées par Roger Mühl tout au long de son œuvre, les années soixante vont le voir travailler les blancs comme jamais plus il ne le refera. C'est en Alsace et à Montreux-Château qu'il va acquérir cette maitrise et perfectionner la technique de l'emploi des blancs de zinc, des blancs de titane et autres. Il va arriver ainsi à les positionner dans sa palette et nous offrir une période assez riche, mais brève de tableaux traitant des sujets à prédominance blanche.

 

Sa palette se réservera à partir de cette date une place prépondérante pour la préparation du mélange des pigments blancs qui alimenteront la création de ses toiles. Ensuite, en quittant définitivement la région pour se rendre en Provence c’est le soleil du midi qui désormais renforcera l'union de cette palette avec toutes les autres couleurs.

 

 

 







Plus de catégories


Fleurs

Connexion